La Taverne de Gensou

Le Forum des Raideurs de Gensou
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [RP] ANBU l'élite de Gensou

Aller en bas 
AuteurMessage
Kratos_The_God
Dieu de la Guerre
avatar

Nombre de messages : 270
Age : 27
Localisation : Gensou
Votre team : ANBU l'élite de Gensou
Date d'inscription : 16/08/2007

Caractéristiques
Equipe: ANBU l'élite de Gensou
Niveau:
79/100  (79/100)
Nombre de kills:
347/50  (347/50)

MessageSujet: [RP] ANBU l'élite de Gensou   Dim 23 Sep - 12:12

Bon allez voilà je me lance dans le RP alors j'ai préparé un petit proloque ^^
J'éditerai mon post pour les chapitre suivant.


Prologue

Une lame brille, deux corps tombent. Un homme de taille moyenne sort de l’ombre, il est plutôt jeune, 17 ans environ, son physique est plutôt atypique pour un ninja si discret : ses cheveux blancs contraste un peu avec ça peau légèrement bronzés, malgré son visage intact, sans aucunes cicatrices on sentait quand même qu’il avait de l’expérience. L’entrée du village caché de Mahou est juste devant lui à présent. Il entre furtivement, dissimulé par la nuit noire, et s’engage dans une ruelle. Il n’y a personne dehors à cette heure là, seuls quelques ivrognes purgeant leur saké, étalés sur le perron des maisons. Il traverse rapidement le quartier commerçant et commence à prendre de la hauteur en passant sur le toit des habitations. Le voilà, son but, de la lumière filtre du volet mal fermé, il le pousse discrètement et entre dans l’appartement. Apparemment il se trouve dans la chambre d’un homme : l’intrus dérobe les papiers qui traînent sur la table de chevet et vérifie minutieusement le lit, mais ne trouve rien, n’ayant pas d’autres meubles il quitte la petite chambre par la porte situé en face du lit. Il se retrouve alors en haut d’un petit escalier en colimaçon, la lumière provient de la pièce du bas, on peut aussi entendre un homme parler seul et le son caractéristique d’une plume grattant un parchemin. Notre homme descend l’escalier à pas de loups, arrivé en bas il constate que le propriétaire fait, par chance, dos à l’escalier. Tout à coup il se glisse avec la rapidité et la furtivité d’une ombre derrière la cible, il place une main sur le coup de sa victime et l’autre main sur son front. On entend alors un craquement sec et le bruit mat du corps inerte tombant au sol. L’Assassin fouille alors pendant une vingtaine de minutes toute la pièce et le reste de l’appartement apparemment à la recherche de documents. Son travail fini il quitte la maison de sa cible et repart vers l’entrée qu’il a emprunté pour s’infiltrer dans le village.
Le voici au porte de Mahou, un loup hurle, une ombre se dessine au-dessus de la majestueuse ouverture. Un jeune jounin apparemment.
« Roxas ? » Demande notre ninja à la silhouette perchée au-dessus de la porte.
« Kratos ! » Répond le Mahousard
« Katon ! Goukakiuu No Jutsu » s’écrit Roxas en effectuant un enchaînement de signes avec ses mains. Une boule de feu jaillit alors de sa bouche.
« Suiton ! Bakushoa No Jutsu ! » Répliqua prestement son opposant.
La vague créé par Kratos avala sans problème la boule de feu et projeta le jeune Mahousard à terre.
« A la prochaine, mon frère. Entraîne-toi bien car pour l’instant tu ne fais pas le pois… »
Et Assassin se fondit dans la nuit, laissant son adversaire, frustré, à terre.
« On rentre au bercail ! Destination : Gensou »
Pour cette mission il n’a même pas eu besoin de tacher sa Wakisachi…

Le voyage du retour lui prit le reste de la nuit. Il atteignit le village caché de l’eau à l’aube, se présenta promptement aux gardes de l’entrée qui lui répondirent que le Kage chargé du contre-espionnage l’attendait dans son bureau.
Kratos se dirigea alors vers le Quartier Général, alors que la ville se réveillait à peine. Dans le quartier des commerces les marchands remplissaient leur étal et ouvraient leur boutique ou restaurant, à l’hôpital on voyait les médecins matinaux qui commençaient à guérir des jounins nocturnes. Quant au QG on aurait dit une fourmilière : c’était l’heure de pointe tous les fonctionnaires et tous les ninjas venaient travailler et d’autres rentraient chez eux après une nuit blanche à travailler.
Notre Assassin n’était pas enclin à côtoyer toute cette foule, il devait remettre au plus vite les documents qu’il avait récupérés il y a quelques heures à Mahou. Il se rendit donc rapidement dans la section de contre-espionnage du QG. Il y croisa quelques connaissances, mais apparemment beaucoup étaient encore en plein boulot. Il arriva enfin devant la porte qu’il recherchait « Sennin - Kage responsable de la section du contre-espionnage ».
Il frappa à la porte :
« Entrez !
_ Bonjour monsieur.
_ Ah c’est vous Kratos, alors cette nuit a été fructueuse ?
Posa les documents subtilisés cette nuit sur le bureau
_ Et la cible a été éliminé.
_ Bon boulot, je lirais ces documents plus tard. Maintenant j’aimerais vous proposer une idée : comme vous pouvez le constater vous avez de plus en plus de travail et les missions sont de plus en plus périlleuses, je sais que vous avez l’habitude de travailler en solo mais je vous propose de constituer une équipe ayant pour but principale la traque et l’élimination des espions et des traîtres, et la récupération de documents confidentiels.
_ Je suis en accord avec cette idée, mais j’aimerais, si vous me le permettais, constituer moi-même mon équipe.
_ J’allais vous le proposer, car je sais très bien qu’une équipe est beaucoup plus efficace si ses membres s’entendent bien, et il vous faudra choisir un bras droit, un shinobi en lequel vous pouvez avoir confiance et qui serait capables de diriger votre équipe en votre absence. Je vous donne 1 semaine pour réunir 9 ninjas talentueux.
_ Aucun problème, à bientôt alors.
_ Bonne chance

Kratos ressorti alors du bureau ravit par cette proposition, il en avait par-dessus la tête des missions en solo, il voulait créer une équipe équilibrée et efficace dans n’importe quelle situation, et avait déjà une idée pour bras droit : S.P.I.D.Y. meilleur killeur du Yuukan, un ami d’enfance qu’il ne voyait quasiment plus depuis qu’il avait choisi une voix différentes ; S.P.I.D.Y. meilleur killeur du Yuukan était devenu un médecin pour aider, soigner ses alliés tandis que Kratos était devenu un assassin semant la mort là où ses pas le guidaient.


Je suis ouvert à toutes critiques ^^

PS: l'avatar de Kratos c'est celui du mileu avec les cheveux blancs sur la banniére.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zabuza__Momochi
Zabu Anbu's
avatar

Nombre de messages : 77
Age : 25
Votre team : ANBU l'Elite de Gensou
Date d'inscription : 20/08/2007

Caractéristiques
Equipe: ANBU l'Elite de Gensou :P
Niveau:
47/100  (47/100)
Nombre de kills:
18/50  (18/50)

MessageSujet: Re: [RP] ANBU l'élite de Gensou   Dim 23 Sep - 14:32

Très joli Rp Kratos!!!! Very Happy
Vive les Anbus x)

[edit de vega : on ne flood pas dans le rp Evil or Very Mad il y a un topic flood rp pour ça....si tu veux rajouter quelque chose à son rp, tu post ici, sinon , direction le flood Razz]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kratos_The_God
Dieu de la Guerre
avatar

Nombre de messages : 270
Age : 27
Localisation : Gensou
Votre team : ANBU l'élite de Gensou
Date d'inscription : 16/08/2007

Caractéristiques
Equipe: ANBU l'élite de Gensou
Niveau:
79/100  (79/100)
Nombre de kills:
347/50  (347/50)

MessageSujet: Re: [RP] ANBU l'élite de Gensou   Ven 28 Sep - 21:04

Chapitre I

Où trouver un médecin ? Quelle question, Kratos se dirigea vers l’hôpital de Gensou, S.P.I.D.Y. meilleur killeur du Yuukan avait de grande chance d’y être. Mais arrivé à l’hôpital la charmante hôtesse à l’accueil lui fit savoir que le médecin recherché était encore en mission : après un raid important dans une zone très convoité des 3 villages Gensou avait remporté la victoire, mais beaucoup de shinobis étaient affaiblis et avaient besoin de soin de toute urgence, c’est pourquoi l’hôpital avait envoyé tous les médecins disponible. Mais l’hôtesse lui assura que S.P.I.D.Y. meilleur killeur du Yuukan sera rentré pour le lendemain.
Kratos quitta alors l’hôpital pour aller flâner dans les commerces, sentant l’odeur de la bonne nourriture son ventre cria famine, il se jeta alors dans le 1er restaurant venus :
« Irrashaimase !
_ Bonjour je voudrai 3 gros bols de nouilles s’il vous plait.
_ Bien sûr voudriez-vous un petit verre de saké pour faire passé tout ça ?
_ Volontiers.
Au bout de 5 minutes le cuisinier arriva avec 3 bols fumant de nouilles appétissante.
_ Voilà, c’est prêt et bien chaud, régalez-vous.
_ Merci, ça fait plus de 2 jours que je n’ai ni mangé, ni dormi.
C’est après cette phrase que la fatigue commença à se faire ressentir, durant 24 heures de tension ininterrompue l’envie de dormir n’avait pas eut le temps de prendre le dessus, mais maintenant que le Jounin s’était relâché elle s’empara de tout son corps. Kratos fini son repas qui le rassasia en partie et but son verre de saké, avant de rentrer rapidement chez lui pour se jeter dans les bras bienveillant de morphé.
A part S.P.I.D.Y. meilleur killeur du Yuukan à l’époque de l’Académie, Kratos n’avait jamais vraiment eu d’amis. Après être devenu chuunin et avoir choisi sa voie, l’assassinat, il n’avait eu ni l’envie ni le temps de créer des liens avec d’autres shinobis, il s’était fais quelques connaissances, sans plus. Mais c’était plongé à corps perdu dans sa formation, maintenant qu’il était devenu un excellent assassin il pouvait reprendre enfin une vie sociale plus ou moins normale.

Après cette bonne nuit de sommeil Kratos fut réveillé par un bruit sourd, quelqu’un martelait la petite porte d’entrée en bois.
« Attendez, attendez ! »
Il enfila rapidement sa combinaison et sauta dans ses chaussures. Qui cela pouvait-il bien être ? Sûrement pas un assassin, pas un bon en tout cas car un vrai assassin n’attaque pas sa cible frontalement quand elle a l’occasion de le tuer sournoisement. Cela ne pouvait être que
« S.P.I.D.Y. meilleur killeur du Yuukan ! Alors rentré de mission ?
_ Ouais, on a fait du bon boulot, pas mal de blessé mais ça va maintenant on devrait être capable de tenir tête aux groupes de Chikarates qui se masse dans les montagnes.
_ Parfait, ça te dirait qu’on aille se manger quelque chose, je voudrais te faire part d’une proposition qu’on m’a fait.
_ Ok »

Pendant un bon petit déjeuner Kratos exposa le projet de création de cette équipe spécialisé dans le contre espionnage.
« C’est une excellente idée, je suis 100% partant, marre d’être un médecin nomade, on aura maintenant un vrai but. Je connais un médecin qui pourrait nous aider, il recherche aussi une équipe, je travaille souvent avec lui, il est pas très bavard mais il l’ouvre jamais pour rien dire.
_ Ok pas de problème, moi j’ai repéré un chasseur nommé Hokage aguerri lors de mes escapes dans Yuukan, il pourra nous être très utile pour repérer et éliminer rapidement les monstres et pour sa connaissance de la région.
_ J’y vais alors, bonne chance.

Kratos et S.P.I.D.Y. meilleur killeur du Yuukan se séparèrent : le médecin se dirigea vers l’hôpital, tandis que l’assassin pris la direction de la majestueuse porte de Gensou.

Arrivé à la porte Kratos se mit à réfléchir, comment allait-il retrouver se chasseur nomade ? La recherche serait beaucoup trop longue à pied, il lui fallait absolument un éleveur, d’ailleurs il faudrait aussi en recruter quelques-uns pour permettre à l’équipe d’être efficace.
Tout à coup il entendit un bruissement non loin derrière lui, il se retourna et un dodo géant jaillit du bosquet d’arbre à proximité de Gensou et bondit au dessus de la rivière pour s’arrêter dans un grand fracas à la porte de Gensou.
« Et voila terminus, tout le monde descends ! » S’exclama le conducteur.
3 shinobis taciturne descendirent, se contentant de répondre par un rapide « merci » à leur conducteur plein d’énergie et d’enthousiasme.
« Vous avez besoin de quelque chose ? Demanda l’éleveur.
_ Oui je recherche un chasseur, il se trouve quelque part dans la région mais je ne sais pas exactement où et donc je cherche un éleveur pour pouvoir le trouver plus rapidement, répondit Kratos.
_ Aucun problème, si vous voulez je peux vous trimbalez où vous voulez, c’est un peu mon boulot aussi.
_ Merci beaucoup.
L’Assassin sauta sur le dodo et s’installa confortablement sur les plumes à l’arrière, ce n’était pas la première fois qu’il utilisait ce moyen de transport : rapide, facile à manier et permettant de transporter plusieurs personnes, les dodos étaient très utilisé pour escorté une petite escouade d’assassin pour une mission dangereuse au beau milieu de la nuit.
L’éleveur, remarquant la prestance avec laquelle Kratos montait le dodo :
« Alors comme ça c’est pas la première fois que vous montez derrière ces engins ?
_ Non j’en ai déjà utilisé plusieurs fois en mission.
_ Et sinon je vous emmène où ?
_ Ben voilà, comme je vous l’ai dis toute à l’heure, je cherche un chasseur du nom d’Hokage, il doit se trouver quelque part dans la région.
_ Ah Hokage.
_ Vous le connaissez ?
_ Oui je le connais un peu, je le vois souvent quand je transporte des Gensouards.
_ Et vous savez où on peut le trouver ?
_ Pas vraiment, il bouge tout le temps. Mais je crois qu’il va souvent dans les ruines car on peut y trouver des objets rares et qui se vendent chère.
_ Alors c’est parti ! Direction les ruines !
_ Ok, ah au fait je m’appelle Neji Biakugan.
_ D’accord, je m’en souviendrais. »

Ce Neji était un peu plus grand que la moyenne, ses cheveux noirs étaient coupés courts et coiffés en l’air. Il semblait avoir le sourire collé aux lèvres et son visage respiré la joie de vivre.
Après quelques kilomètres sans parler, où Kratos faisait fuir les faibles monstres qui osaient s’approcher de la monture ou égorgeait les plus téméraires, Neji cassa le silence :
« Sans vouloir être trop indiscret, pourquoi recherchez-vous Hokage ?
_ Evitez de le répéter mais, sur la demande des gros bonnets de Gensou, je recrute des membres pour former une équipe spécialisé dans la traque d’espion et de traître.
_ Une équipe de contre espionnage ! Intéressant, vous aurez besoin d’un éleveur avec son petit dodo ?
_ Bien sûr, j’aimerais avoir au moins trois éleveurs car cela permettra de pouvoir se mouvoir rapidement et d’augmenter notre puissance. Mais je n’osais pas vous le demander car vous semblez déjà posséder un travail.
_ Bah ça, ce n’est pas vraiment un travail, je ne suis qu’un simple taxi, je transporte les gensouards dans tous Yuukan…
_ Ben alors tu es accepté dans l’équipe !
_ Merci, j’ai toujours rêvé de pouvoir enfin réaliser de vraies missions pour mon village. Tiens je vois les ruines, on y est presque.

Ils arrivèrent aux ruines mais il n’y avait pas de traces de Hokage. A moins que… un homme était en train de fouiller un coin des ruines. Les compagnons de voyage s’approchèrent pour voir qui c’était, apparemment il appartenait au village caché de Gensou. Mais ce n’était pas notre chasseur.
_ Bonjour monsieur ? Commença Kratos
_ Hein ? Ah bonjour je m’appelle RsX, répondit l’homme émergeant des ruines qu’il fouillait, il y a pas moyen de trouver quelque chose là dedans !
_ Vous recherchez des objets précieux ? Le questionna Neji
_ Ouep, je recherche surtout un Kataï, vous savez cette fameuse dague, il parait qu’on peut en trouver beaucoup ici et se faire pas mal de ryos. Mais plus moyen d’en trouver, répondit-il dépité, et il me faut encore plus de 20 000 ryos pour pouvoir enfin acheter un dodo géant.
_ Vous êtes éleveur ? demanda Kratos
_ Bien sûr mais je n’ai pas de monture… Et un éleveur sans monture c’est un peu comme un combattant sans armes…
_ Ben justement je recherche des shinobis expérimentés pour former un groupe d’élite spécialisé dans les missions de contre espionnage, si tu es intéressé…
_ Ah tu m’étonnes que ça m’intéresse : je n’ai pas encore de monture mais j’ai une bonne maîtrise du chakra. Je contrôle bien Suiton et j’ai appris au fil du temps passé dans ces ruines à contrôler plutôt bien Doton.
_ Bien sinon, à par ça t’aurais pas vu un chasseur du nom de Hokage dans les parages ?
_ Oui il y a encore quelques heures il était ici et fouillé avec moi, puis il est parti vers au Nord, vers les grottes au dessus du village caché de Chikara.
RsX grimpa alors tant bien que mal sur le dodo.
_ Par contre vous n’avez pas l’air très à l’aise sur un dodo, le taquina Neji.
_ Ouais je n’en ai quasiment jamais utilisé, mais je compte remédier à ça ! Répondit-il sûrement.
_ Allez c’est parti ! S’exclama le conducteur.

Ce nouveau compagnon n’était pas très grand, des mèches de sa coiffure d’un noir de jais retombées discrètement sur son front, et les traits sous ses yeux soulignés nettement la farouche détermination qui y brûlait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] ANBU l'élite de Gensou   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] ANBU l'élite de Gensou
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de grade dans la marine d'élite
» [UploadHero] Tropa de Elite (troupe d'élite) [DVDRiP]
» Le travail réclame l'élite des humains ? Lilian
» Aucun prisonnier n'a pu s'échapper, d'après le porte-parole de la PNH
» [UPTOBOX] Tropa de Elite 2 - O Inimigo Agora É Outro [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Taverne de Gensou :: RP-
Sauter vers: